duo oran - résidence mailles primitives - mac de Pérouges - 2019

Mailles primitives

Pérouges est un petit village dans  l’Ain possédant un bourg médiéval, attraction touristique et source de nombreuses anecdotes historiques. Une cinquantaine d’habitants  peuplent les maisons aux structures centenaires et sont les garants d’un récit collectif teinté de fierté mais aussi de querelles dont les origines remontent au siècle dernier, alors que le village fit l’objet de spéculation immobilière lors de sa réhabilitation. La cité  telle qu’elle se présente aujourd’hui est en effet un artefact sublimant le mythe de la moyenagité, dont la présence répétitive du galet comme pavement et parement est l’emblème.

Oran - résidence mailles primitives - mac (3)

Oran - résidence mailles primitives - mac (12)

Oran - résidence mailles primitives - mac (13)

Oran - résidence mailles primitives - mac (7)

Du 1er juin au 6 juillet 2019, nous avons  résidé à la Maison des Arts Contemporains de Pérouges, utilisant l’espace tant comme lieu d’habitation que comme laboratoire de recherche. Opérant un constant va-et-vient entre l’intérieur et l’extérieur, nous avons  recueilli les impressions et les témoignages des touristes et des habitants face aux questions suivantes : où se situe la superficialité ? Qu’est-ce qui fait décor ? Comment se transforme un récit ? Les réponses collectées ont été directement matérialisées dans l’exposition par une installation évolutive et immersive, un espace artificiel contraignant, autonome, où se difractent les idées et les signes.

© Pierre Thomas Ranneaud

► Vidéo de la performance

Cette réflexion sur le maillage de la pensée est complétée par  une série de performances impromptues, où la structure cubique évoque tant l’absurdité que le minimalisme et s’oppose à l’accumulation des formes aléatoires arrondis des galets.

Performances, installation immersive (technique mixte), expérimentations plastiques (encres de chines, linogravures, pâte à papier), édition en 3 exemplaires / À la MAC de Pérouges, résidence juin-juillet 2019